TOP 5 des choses improbables faites durant le voyage

tahiti-anissa-voyage-velo-papeete

TOP 5 des choses improbables faites durant le voyage.

Dans cet article je vous propose de revenir sur quelques événements marquants de mon tour du monde. Découvrez mon top 5 des anecdotes improbables qui me sont arrivées durant le voyage.

5 - Faire une soirée cinéma dans la jungle.

Contexte : nous sommes avec Marie et Lucine dans la bateau direction l’île de Koh Rong Samloem. En arrivant, on se renseigne pour trouver une maison pour 4, mais c’est totalement hors budget pour nous. 

anissa-voyage-kohrong-samloem-cambodge-ile

Après 30mn à chercher, quelqu’un nous dit : 

” Si vous marchez pendant 10-15mn dans la jungle, vous y trouverez une auberge de jeunesse. Ils font 7$ le lit.”

anissa-voyage-kohrong-samloem-cambodge-ile
anissa-voyage-kohrong-samloem-cambodge-ile

L’auberge / bar est en effet dans la jungle, c’est un lieu roots écolo assez sympa avec en bonus un grand écran de cinéma. 

On nous explique qu’en effet, il y a soirée cinéma le lendemain : “Pirates des Caraïbes et Baby Driver”.

Résultat, une des plus belles expériences que j’ai eu : entourées de la jungle avec le bruit des grenouilles et autres petits animaux. Le bar nous livre les repas à nos places, sur les tables en bois qui servent aussi de sièges. 

Sous chaque table, les bougies locales pour faire fuir les moustiques font qu’on est pas dérangés par les monstres suceurs de sang. 

Une soirée vraiment parfaite.

anissa-voyage-kohrong-samloem-cambodge-ile

4 - Faire 100km de vélo en une journée

Je fais partie des personnes qui peuvent annoncer fièrement avoir fait le tour de Tahiti. Seul petit détail, je n’avais pas conscience en acceptant de le faire que ce serait si difficile et si beau. 

Pour l’histoire, que vous retrouverez plus en détails sur mon article sur Tahiti, j’ai rencontré Océane et Laure-Line grâce à un réseau de réseau de réseau Croix-Rouge. Mon pote Ludo me met en relation avec un collègue à lui qui est à la Croix-Rouge de Tahiti, Erwan. Erwan lui me met en relation avec sa soeur Océane qui est sur l’île pour l’été, elle me met en relation avec Laure-Line qui accepte de me loger et de me prêter son vélo. 

tahiti-anissa-voyage-velo-papeete

Océane me propose donc de l’accompagner lors d’une journée tranquille à faire le tour de l’île à vélo. On me prête un vélo alors bien sûr j’accepte. Je suis super heureuse mais je ne sais toujours pas combien de kilomètres fait l’île. En l’occurence elle en fait 120. Ma seule activité physique pendant le tour du monde c’est marcher et porter mon sac, souvent les deux en même temps, alors j’avoue que ça n’a pas été facile, mais qu’est ce que c’était bon ! 

Un moment vraiment unique.

tahiti-anissa-voyage-velo-papeete

3 - Croiser une fille rencontrée au Népal, en Indonésie

Durant mon Vipassana au Népal en avril, j’ai rencontré une fille ukrainienne. Donna. Je vous dirais bien que c’était ma copine mais on a pas vraiment eu l’occasion de parler. Si vous voyez ce que je veux dire 😉 .

Bref un mois et demi plus tard, je pose mon backpack à Ubud en Indonésie. J’ai pris une auberge un peu excentrée pour être au calme. Une des meilleures périodes de mon tour du monde. Un jour alors que je fais semblant de savoir jouer de la guitare pendant que mes copines Faye et Rubis chantent pour de vrai, je vois arriver 3 jeunes filles. Apparemment Rubis en connait une et moi… ah ba moi aussi. Hello Donna ! Quel petit monde ?! 

2 - Réserver un Uber depuis la France pour une prison en Nouvelle-Zélande

Cette histoire commence en prison à Christchurch. Parce que oui, je suis le genre de fille prête à payer pour passer une nuit en prison. Pour ceux que ça intéresse, il existe en effet une auberge qui se trouve être un ancien centre pénitencier : Jailhouse Hostel.

Un pote rencontré pendant la coupe du monde de football (aussi à Christchurch) y logeait alors je me suis laissée tentée pour ma dernière nuit avant de reprendre l’avion direction Auckland, direction Tahiti.

Mon avion partait très tôt donc j’ai été sage, j’ai payé une navette 25$ qui devait me récupérer à 5h30, j’ai refusé de sortir en boite avec le groupe que j’avais rencontré la veille. 

Bref, mon réveil n’a pas sonné. Mon cerveau lui a décidé de me faire ouvrir les yeux à 5h35. La navette avait appelé 2 fois. Bye, bye les 25$ mais peut-être aussi bye, bye l’avion. 

prison-jailhouse-christchurch-nouvelle-zelande

Je me creuse la tête, comment commander un taxi à cette heure ci alors que tout est fermé et que je déteste les taxis (que des mauvaises expériences avec eux…). Et si Uber fonctionnait ? J’essaie de me connecter : merci de bien vouloir entrer le code que nous venons de vous envoyer par sms. Je n’ai plus de carte Sim mon abonnement étant bloqué, donc pas de sms, donc pas de Uber.

Et là,  une sorte de miracle se produit. Je ne sais plus comment ni pourquoi, mais Diana choisit se moment pour venir discuter avec moi. Je lui explique la situation et lui demande si on peut tenter un miracle à 2. 

Elle se connecte à son application et commande de mon adresse à la Jailhouse à l’aéroport de Christchurch. Le plus fou c’est que sa fonctionne. 

1 - Faire 44h de bus ou 4 jours de bus quasi non-stop

Ça aurait pu être la plus belle expérience de ma vie si seulement en chemin je ne mettais pas faites agresser et voler mon téléphone. 

Le point de départ était la Higuera en Bolivie, il m’avait fallu 2 jours de voyage pour atteindre le petit village de 25 habitants dans les montagnes. Après une semaine que j’ai un peu prolongée parce que ce lieu était un vrai paradis sur Terre, je dois partir. 

“Anissa, tu es en train de nous dire que tu as un avion dans 7 jours à Lima ?! Mais il faut que tu partes ou tu n’y seras jamais à temps !”

 

La-Higuera-bolivie-anissa-voyage

Je suis d’un naturel optimiste, alors plutôt détendue, je lâche un “laaaaarge” avant de commencer à préparer mon sac pour partir le lendemain matin. La stratégie mise en place : attendre qu’une voiture ou un camion passe dans le village, négocier pour qu’il me dépose à la prochaine ville à 2h de route. Là-bas, je demanderai un billet pour Cochabamba.

Bon, le problème de cette stratégie c’est que ça ne fonctionne que si une voiture passe. Mais lundi, aucune voiture ne passe. C’est à ce moment que je commence à paniquer. Par pure gentillesse, mes hôtes décident d’avance les courses hebdomadaires de 2 jours, ils louent donc un taxi pour la journée et m’embarquent avec eux jusqu’à Pucara (2h de route). 

Pékin express en Amérique du Sud

Je réserve un billet et c’est parti pour Cochabamba (la ville maudite par moi). Départ à 18h45. J’arrive avec 3h d’avance, le bus nous dépose, en pleine nuit, à 15mn à pied de la gare routière. Sur le trajet je me fais agresser, je finis au commissariat. (8h de route)

Je reprends un bus qui me déposera à La Paz. J’y passerai la nuit. (5h de route)

Le lendemain, je vais à la gare à l’arrache pour essayer de prendre n’importe quel bus qui me fera franchir la frontière péruvienne. J’en prends un direction Copacabana, la ville du lac Titicaca, apparemment on peut y trouver un bus qui nous dépose à un deuxième bus qui nous dépose de l’autre côté de la frontière. Pour rappel, je continue de faire ça à l’aveugle n’ayant plus de téléphone. 

Après les 3 bus de la journée et la barque pour passer le lac (4h de route – 2h de route – 3h de route), j’arrive enfin au Pérou.

À Puno, on m’explique que pour aller à Lima, il faut prendre 2 bus. 

Un qui me déposera à Arequipa, une ville montagneuse à 4h de Puno. Arrivée là-bas vers 2h du matin, j’attends 3h un bus dans la gare routière. 

Le dernier car : 16h de route direction Lima. 

J’arrive finalement à 00h le samedi pour un départ de mon avion le dimanche à 15h. Je suis assez fière mais surtout totalement vidée de mon énergie.

0 - Attendre Maeva 6h dans l'aéroport de Katmandou

L’attente la plus longue dans ma vie a été celle-là. Elle devait me rejoindre à Katmandou en passant pas la Chine, les autres potes eux passaient par Abu Dhabi. 

Elle devait être la première à arriver, j’ai donc décidé d’aller la chercher. 

En arrivant à l’aéroport le plus… euh… Disons que l’aéroport ne comptait qu’une salle d’arrivée avec un écran. Un écran qui ne dit pas grand chose d’ailleurs, en effet, il y a un avion qui doit arriver de Chine, mais même 1h après l’heure d’atterrissage prévu, aucune information : pas de “landed”, pas de “delayed”, rien. 

Et ce n’était que le début de mon attente interminable. 

nepal-kathmandu-anissa-voyage

Je débute en position debout, puis au bout de 15mn, je prends un siège, puis je me relève, puis prend un autre siège. Ça fait déjà 2h.

Après avoir fait connaissance avec l’enfant népalais qui s’ennuyait autant que moi, Je commence à faire du tri dans mon sac, il s’amuse avec ma gopro et filme sa maman.

Au bout de 4h, son père arrive enfin.

De mon côté, je m’endors, puis je panique parce que 6h d’attente sans nouvelle c’est vraiment très très long; 

Plus les heures passent plus je m’approche de la porte d’arrivée, à la fin je suis dans un tel état que, je franchis la porte d’arrivée et j’attends dans le couloir; Peut-être que je l’ai manquée, on a même pas de connexion ici, pas de wifi, rien.

Je vois enfin Maeva arriver, je m’effondre en larme en la voyant. Je lui dis que j’étais super inquiète. Elle se moque de moi et me dit

“On est au Népal !” 

 

On se sert fort dans les bras, on se dit combien on s’est manqué et j’enchaine par : 

” tu veux rentrer en bus pour pas cher en 2h, ou tu veux rentrer en taxi pour cher mais seulement en 45mn ?”

Bien sûr on a pris le bus.

nepal-kathmandu-anissa-voyage

Je pense que je n’ai pas fait le tour de toutes les choses improbables que j’ai faite durant ce tour du monde : dormir chez un naturiste en Nouvelle-Zélande ou encore visiter un village indonésien isolé avec la Croix Rouge indonésienne.  

Community Manager en sac à dos !

1 commentaire

  1. Très bel article dans lequel toutes les émotions se melangent. Quel plaisir de lire ça au Réveil, bien écrit qu’on a l’impression de vivre l’instant à chaque fois ♡.

Laisse un petit mot doux ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :