Organiser son voyage grâce au digital

Organiser son voyage grâce au digital

Vous ne le savez peut-être pas mais je suis Community Manager, et mon dernier emploi consistait à animer une communauté de salariés qui sensibilisaient leur collègues sur les sujets du digital. Dans le cadre de mon travail, j’ai été amenée à concevoir et animer des ateliers.  Mon favoris : “Comment organiser son voyage grâce au digital”.

Cet article en est largement inspiré 🙂

Réserver mon billet

Avant de commencer à aller sur les comparateurs, il faut choisir la date pour votre voyage. Quelques conseils pour trouver les billets les moins chers :

  • Soyez flexible ! Partez en semaine les billets sont souvent moins chers, et si vous le pouvez partez tôt le matin ou tard le soir.
  • Réservez tôt ! Plusieurs mois à l’avance (en général 3 mois à l’avance pour les longs courriers)
  • Envisagez le Lowcost : les lowcosts sont souvent dans les aéroports secondaires, si vous pouvez y avoir accès profitez-en ! Surtout pour les vols courts, posez-vous la question : “Ai-je vraiment besoin de confort ? Des snacks et du verre de Coca offert?”
  • Ne cherchez pas trop ! Plus vous cherchez, plus la demande augmente et plus la demande est forte, plus le prix augmente.
  • Effacez vos cookies internet, ou cherchez en navigation privée. Vos cookies enregistrent vos recherches et les sites Internet ont accès à vos cookies. Si des recherches ont été enregistrées alors le site aura tendance à augmenter le prix pour vous.
  • Pour les familles, réservez par binômes peut vous revenir moins cher que si vous réservez pour 4 personnes d’un coup.

cambodge_kohrongsanloem

Pour connaître le bon prix : Algofly

Ce site vous permet d’avoir une idée du bon prix pour tel ou tel billet. Parce que 800€ pour l’Inde c’est cher, mais pour la Nouvelle-Zélande c’est une aubaine.  😉

Après avoir une idée du bon prix, il est temps d’acheter votre billet.

Plusieurs comparateurs existent, la plupart de mes amis utilisent Skyscanner, pour ma part c’est Kayak et à chaque “clash” de recherche de billets… c’est Kayak qui l’emporte.

SkyscannerSkyscanner-Logo

Pour être honnête après avoir comparé 2, 3 fois les prix avec Kayak j’ai arrêté d’utiliser Skyscanner. Mais tellement de personnes l’utilisent qu’il doit sûrement y avoir de vrais avantages à s’y intéresser… enfin je suppose.

Kayak

kayak_logo

OK. Vous l’avez compris. Kayak est mon chouchou, et je ne suis toujours pas sponsorisée. Il te permet de trouver des billets pas chers, des billets multi-destinations … et deux autres fonctionnalités que j’adore :

  • la fonction explorer : tu choisis un point de départ, des dates et un budget et il te montre une carte avec les lieux où tu peux aller et leur prix. Magique.
  • le suivi de vol : tu peux aussi utiliser Google mais Kayak fonctionne bien et te prévient des retards.

Créer mon parcours

Consulter l’avis et les conseils des autres

tripadvisor-logo

  • le mytique Tripadvisor : mon petit conseil c’est de toujours lire un avis excellent, un horrible et plusieurs 3 étoiles.
  • le fameux Routard.com : les articles sont parfois assez anciens, donc n’hésitez pas à mixer avec d’autres sites.

Les parcours existants

  • Worldia : c’est un site qui vous permet de simplifier au maximum la création de votre parcours. Le must ? Il vous permet d’acheter tous vos billets de transports, d’attractions et de réservez vos hôtels en une seule fois. (pas le billet d’avion 😉 )

Les parcours à la carte

Googlemymaps

  • Google MyMaps : l’idéal c’est de poser toutes vos idées de lieu, d’attractions … sur la carte vierge que vous téléchargez. Une fois les points posés, à vous de trouver l’itinéraire le plus logique et le temps à accorder à chaque endroit. L’avantage de MyMaps c’est que vous pouvez vérifier le temps de voyage (en voiture, en bus / train, en vélo) et que le résultat est assez fidèle.  N’oubliez pas d’enregistrer la carte pour la rendre accessible hors ligne !

MAPS.ME_logo

  • Maps.me : pour être honnête sur mon tour du monde je n’utilise quasiment que cette application. Si vous ne devez retenir qu’une chose de cet article c’est cette application. Vous téléchargez la zone qui vous intéresse et vous pouvez rechercher et poser des repères sur la carte. Ces recherches peuvent être faites hors-ligne !
  • Google Trips : en téléchargeant l’application vous avez la possibilité de lui donner accès à vos mails, l’application va aller chercher vos projets de voyage et va vous proposer de télécharger le trip de telle ou telle ville. Vous pourrez obtenir un listing très précis de toutes les attractions et restaurants, et vous pourrez les taguer pour que l’application vous propose un parcours pour la journée ou pour plusieurs journées. Autre élément important, si vous avez votre billet, Google va rechercher toutes les informations de votre billet et vous en informer en temps réel : terminal, retards, temps pour se rendre à l’aéroport … j’avoue que j’adore cette application.

Pour le transport

blablacar

  • Blablacar : je pense que vous connaissez tous, mais peut-être ne savez-vous pas que cela fonctionne pour de nombreux pays d’Europe !

 

  • Citymapper : pour les adeptes de grandes villes, cette application (utilisable aussi à Paris) vous permet de vous déplacer en transports en commun dans les grandes capitales d’Europe et des Etats-Unis. Le gros avantage de l’application c’est qu’il vous renseigne sur le prix, les meilleurs transports (incluant le vélo, le taxi et vos petites pattes) et le meilleur endroit du transport ou s’asseoir (1er wagon…).

grab-logo

  • En Asie, Grab (Olacabs en Inde) : Grab et Olacabs sont les Uber asiatiques. Vous devez par contre avoir un numéro de téléphone valide (oui parce que moi j’ai voyagé pendant 2 mois sans carte sim) et internet. Vous pouvez commander à l’aide du Wifi mais la carte facilite largement la vie. Petit truc aussi : n’hésitez pas à négocier les prix avec un tuktuk ou un taxi sur place en utilisant l’application.

Avec Grab, j’en ai à peine pour 100 baths, pourquoi je te paierais 200 ?

Gérer le budget du groupe

Tricount

Cette application m’a servi en Islande, au Népal, au Cambodge et en Thailande. Vraiment, quand vous voyagez en groupe c’est tellement pratique.  Elle va maintenir vos comptes à jour et répartir les dettes de chacun, pour n’avoir que le minimum d’échanges financiers à la fin.

Exemple : Céline, Marine, Lucine et moi sommes au restaurant en Thailande, notre facture s’élève à 600 baths. Marine paye. Nous l’ajoutons au Tricount et nous ajoutons les montants individuels. Pour la location de scooter Céline paye 200 baths, on l’ajoute et sa dette s’équilibre, tandis que celle de Lucine et la mienne se creusent…

Vous pouvez être à plusieurs sur le compte et donc chacun peut ajouter des montants.

Screenshot_Tricount Screenshot_Tricount

Lydia

Cette application est une petite merveille pour régler ses petits comptes entre amis. Elle utilise votre numéro de téléphone, vous n’avez donc pas à donner de RIB ou autre.

Exemple : Farah m’avance un Bobun à 11€, je veux la rembourser donc je vais sur l’application et j’envoie 11€ à son numéro. L’argent reste sur l’application jusqu’à ce qu’elle décide de l’envoyer sur son compte. 

Apparemment on peut aussi payer des commerçants comme ça mais je n’ai jamais essayé.

Screenshot_LydiaScreenshot_Lydia

Réserver le logement

  • AirBNB : tout le monde connait aujourd’hui AirBNB; information qui est intéressante pour ceux qui voyagent en groupe, il est désormais possible de payer “chacun sa part” sur le site.
  • Auberges de jeunesse : il y a beaucoup d’idées reçues sur les auberges (hostel en anglais) mais je conseille vraiment les auberges de jeunesse même pour les couples voire les familles, il y a souvent possibilité d’avoir une chambre privative et les services offerts sont souvent très intéressant et très abordables. Il faut aussi souligner que beaucoup d’auberges ont un style ou un thème particulier et on peut se retrouver dans des endroits vraiment sympas. Pour réserver : hostelworld, booking ou agoda. 

Couchsurfing_logo

  • Couchsurfing : le concept est d’emprunter ou de prêter son canapé pour la nuit, et ceci gratuitement. L’intérêt de l’hôte est de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, et de passer un moment convivial. Attention : l’interaction est au coeur du concept.
  • WWOOFING : si vous voulez voyager éco-responsable, cette initiative est faite pour vous. Le principe : vous travaillez dans une ferme biologique en échange du logement et du repas. L’intérêt est que vous apprenez un métier de l’agriculture ou autre qui vous servira peut-être à nouveau un jour  😎

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui. Je vous prépare un article sur “le voyager ludique et se débrouiller sur place” pour bientôt. Rendez-vous au prochain épisode !

Vous pouvez retrouvez mon article : “Pourquoi j’ai choisi un billet tour du monde” juste en cliquant ici !   😀  

N’hésitez pas à partager cette article à tous vos amis sur les réseaux sociaux  😛

jungle

Community Manager en sac à dos !

1 commentaire

Laisse un petit mot doux ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :