Jakarta et Lombok en Indonésie

indonesie_jakarta_city

L’Indonésie : Jakarta & Lombok

Pour commencer, je dois vous avouer que je repars un peu frustrée de l’Indonésie parce que j’aurais voulu en voir plus. Mais c’est le jeu (ma petit Lucette), je savais que je voudrais rester dans certains lieux plus longtemps et je suis contente d’avoir eu la possibilité de goûter à ce merveilleux pays, dans lequel je reviendrai très vite.

A nouveau moi et seulement moi

Et oui, voilà déjà un bout de temps que je n’ai pas écrit mes propres articles ;). Mais il est temps de quitter Bangkok et d’aller directement à Jakarta ! Je suis à nouveau seule jusqu’en juillet. Enfin… seule, comme on peut l’être quand on est une backpackeuse bavarde comme moi. Jakarta n’était pas un passage obligé jusqu’à cette rencontre à Jaisalmer en Inde. Bless est indonésienne et voyage beaucoup aussi, elle m’a invitée à passer quelques jours chez elle quand je serai en Indonésie, alors me voilà réservant mon vol pour Jakarta.

indonesie_jakarta_city

2 jours à Jakarta

J’arrive donc dans ce pays connu pour son île mythique : Bali. Jakarta se situe au nord du pays et est une ville building. Imaginez la défense(Paris) mais dans toute la ville. Bless est venu me chercher à l’aéroport et m’explique qu’elle a pris ses congés pour qu’on puisse visiter, mais qu’avec le Ramadan qui commence le lendemain… il va être compliqué de trouver un tour. (Bon… en l’occurrence, sur ce sujet je n’aurais pas dû suivre son avis, en effet, il est toujours possible de faire des tours mais je m’en rendrai compte trop tard).

Elle m’explique donc que nous devons prendre un car pour rentrer chez elle, et que vu l’heure (il est 15h) nous en aurons pour 2h30 environ. OUI. Jakarta est la ville du trafic jam (des bouchons), qui commencent en moyenne à 5h jusqu’à parfois 2h du matin. Voilà. En effet, après 2h30 on descend du bus, mais elle m’explique que maintenant il faut prendre un Grab (un Uber). Je lui demande donc si c’est une journée particulière : non c’est une journée basique.

Les complexes, c’est assez simple

Nous arrivons enfin dans son complexe. Un complexe est un quartier résidentiel mais plus quadrillé que chez nous. En effet, des hommes font la sécurité à l’entrée et ne laissent donc entrer que les résidents. Ce complexe s’insère dans un complexe plus grand qui va porter une thématique (ils sont marrants ces indonésiens) : Thématique Vancouver, Thématique Egypte… tu peux retrouver à l’entrée de chacun des complexes de superbes statues et décorations.

indonesie_jakarta_city indonesie_jakarta_city

Vous l’aurez compris, ça va me changer de l’auberge.

indonesie_jakarta_city

Son appartement est superbe et j’en apprends plus sur Bless. Je savais déjà qu’elle était Designer, mais c’est en fait aussi une styliste et une vraie artiste de la mode.

Visite de Jakarta

Quand je regarde sur Internet, je me rends compte que Jakarta n’est pas vraiment une ville touristique. Peu de choses sont à visiter : un ou deux musées, une place et un monument national. Mais bon quand je vois le temps que l’on met pour aller de l’un à l’autre je comprends mieux pourquoi.

indonesie_jakarta_city

Après avoir acheté une carte sim, je dois aller la faire activer… oui parce qu’avec les attentats qui ont lieu en ce moment en Indonésie, les mesures de sécurité ont été durcies. Heureusement que Bless est là. Elle a aussi trouvé l’adresse d’un des bureaux de la Croix-Rouge pour moi : là-bas c’est le PMI (Paleng Merah Indonesia), mais ça c’est le sujet d’un autre article.

indonesie_jakarta_city

Après ça, les choses sérieuses commencent : la visite de la ville. En fait, il est déjà presque 16h et avec le temps de transport on se retrouve sur la place Fatahillah Square assez tard; avant ça, on visite un peu le quartier du “Old Jakarta”. Les immeubles sont dans un style néerlandais, sachant en effet que par le passé, les Pays-Bas ont colonisé l’Indonésie.

Comme je vous l’ai dit, je suis arrivée en Indonésie la veille du premier jour de Ramadan, et l’Indonésie se trouve être le premier pays musulman du monde (pour le nombre de croyants).

indonesie_jakarta_city

Fatahillah Square est donc étonnamment rempli de jeunes (et parfois un peu moins jeunes) musulmans qui attendent la fin du jeune qui aura lieu vers 18h. Bless m’explique que pour certains, c’est même le premier rencard (hahaha). Ils attendent donc patiemment la rupture pour grignoter un morceau avec leur amoureux / amoureuse, avant d’aller prendre leur vrai repas avec leur famille. Le square n’a rien de spécial, mais on peut louer des vélos de couleur flashy avec le chapeau assorti. Beaucoup de locaux font ça et s’amusent en attendant le coucher du soleil.

indonesie_jakarta_city_square

Après ça, c’est parti pour Monas : le fameux monument national. Bon désolée, mais je vais avoir du mal à vous vendre du rêve concernant Jakarta. Le monument est cool. Sans plus. Et en plus, quand on arrive il est fermé : pendant le ramadan le monument ferme en soirée pour des questions de sécurité. Il faut savoir que récemment une série d’attentats a eu lieu en Indonésie, j’avais reçu plusieurs mail d’Ariane (non, non ce n’est pas une super gentille fille qui est passionnée par la sécurité à l’étranger), qui me prévenait de faire très attention et d’éviter la zone.

A savoir :

Ariane est un site officiel de France Diplomatie qui vous renseigne sur vos destinations, les procédures de voyage et qui vous permet aussi de recevoir gratuitement les informations en direct, et surtout d’avoir la chance d’être parmi les personnes recherchées si un malheur se produit dans le pays dans lequel vous vous êtes signalé.

Une fois vos données saisies sur Ariane :

  • vous recevrez des recommandations de sécurité par courriels ,si la situation dans le pays le justifie,
  • vous serez contacté en cas de crise dans votre pays de destination,
  • la personne contact que vous aurez désignée pourra également être prévenue en cas de besoin.

indonesie_jakarta_city_monas

Après Monas, nous voici à mon moment préféré à Jakarta… attention, je sens que vous allez être déçus : le “restaurant” au 10ème étage d’un building. Oui je suis désolée, je ne change pas :j’aime la ville!

indonesie_jakarta_city

Ce building est à la fois un centre commercial, des bureaux d’entreprises et une terrasse restaurant. Le building fait 17 étages , ce n’est donc pas sur un vrai Rooftop. Mais le lieu est vraiment sympa : petite scène pour les concerts et plusieurs petits stands qui permettent de se restaurer.

indonesie_jakarta_city indonesie_jakarta_city

On est fatiguées et compte tenu des 2h pour rentrer, autant vous dire qu’on ne fait pas vraiment long feu.

Le lendemain, Bless vient me demander ce que je veux faire : je lui dis qu’elle peut choisir, mais que “rien” ça me va très bien. Je vois son regard de soulagement, elle aussi est crevée. C’est journée off pour toutes les deux.

Off pour elle c’est : coudre le pantalon d’Anissa avec le tissu Croix-Rouge d’Indonésie qu’on a acheté la veille à l’association. Je repars donc avec un pantalon unique, en Batik : le tissu traditionnel indonésien, avec le motif PMI, dans une coupe que j’ai choisi. Comme souvent, je me sens chanceuse.

indonesie_jakarta_city

Le soir on va manger dans un restaurant japonais à volonté, je mange trop, je regrette. Je me rends compte que je ne suis plus habituée à manger autant… le climat chaud, ça aide à manger moins souvent et en moindre quantité.

J’ai réservé mon vol pour le lendemain très tôt, mais on parle jusqu’à très tard, et c’est reparti pour Lombok !

Entracte deux jours à Lombok

Je me suis un peu cassé la tête pour savoir comment je devais écrire cette partie. Il se trouve que je ne m’y attendais pas mais j’ai eu droit à un accueil royal par la Croix-Rouge de Lombok qui est venue me récupérer à l’aéroport et qui m’a escorté comme une VIP pendant 48h. J’ai ainsi pu visiter les principaux projets du FMI de Lombok : la protection des mangroves, l’accès à l’eau dans les villages en hauteur et pour finir leur projet de recyclage des déchets végétaux (et à terme non végétaux).

INDONESIE_lombok INDONESIE_lombok

Ces deux jours ont été intenses et je vous en parlerai dans un prochain article sur ma visite des sociétés Croix-Rouge du monde.

INDONESIE_lombok

A la fin de la deuxième journée, ils m’ont déposée (je vous ai dit que j’étais chanceuse) près du port où je dois prendre le ferry public direction les îles Gilis. Je passe la nuit dans un hôtel géré par un néerlandais, marié à une indonésienne. A part eux deux et leur petite fille d’environ 2 ans, personne. J’ai un bungalow pour moi seule pour la modique somme de 120 000 roupies. Il faudra tout de même que j’attende près d’1h pour obtenir mon repas, parce que c’est le ramadan et que l’épouse souhaite prendre sa douche et manger avant de me préparer à manger.

INDONESIE_lombok

En bref

  • Jakarta n’est pas vraiment la ville touristique idéale,
  • Lombok est un lieu magnifique et je n’en ai vu qu’une infime partie,
  • Plus petits articles mais plus souvent  😎  enfin j’espère.

Pour voir tous mes articles c’est ici ! 

*Il est possible que des fautes d’orthographe se soient cachées dans mon article :O. Je promets de relire mon article sous peu, en attendant vous pouvez m’envoyer un message XD*

Community Manager en sac à dos !

Laisse un petit mot doux ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :