Agra, tourisme & Chill

taj_mahal_agra

Agra, notre première ville “touristique”

Vrindavan et Mathura au revoir !

Après un Holi assez improbable à Vrindavan, la prochaine étape c’est Agra.

J’ai décidé après ma mauvaise aventure de rejoindre deux autres backpackeuses qui étaient en ville. Sur Facebook je suis les actualités d’un groupe qui s’appelle “We are Backpackeuses“, ce groupe est composé de 70 000 femmes (les hommes sont admis mais en qualité d’observateurs) qui se partagent des informations voyage.

En l’occurrence, moi c’était plutôt un appel à l’aide 😆 , Gladys et Anne-Sophie m’ont répondu assez vite et m’ont accepté dans leur chambre pour la nuit (so coool). J’ai donc pris mon tuktuk direction leur superbe Hotel et j’ai pu rencontrer mes nouvelles copines de voyage (enfin… plus Anne-So, Gladys repartait chez elle le lendemain).

Leur hôtel était top, déjà c’était un vrai hôtel avec des toilettes et une douche. (Je vous ai dit que dans ma famille indienne ils n’avaient pas vraiment de latrines ?). Ensuite c’était vraiment peace comme endroit, un grand jardin et beaucoup de clients (occidentaux) là pour méditer. Mais surtout les filles ont été super cool, après avoir partagés nos mésaventures, nous avons passé la soirée dans le jardin et le lendemain nous nous sommes séparés. Gladys pour Delhi et Anne-So et moi pour Agra.

Le train c’est cool

Il faut savoir que théoriquement nous pouvons réserver nos billets par Internet, mais pour cela on doit créer un compte et avoir un numéro indien… à vrai dire c’est pareil pour les Uber et Ola Cabs (Uber indien). Au comptoir de la gare, le monsieur parle d’un ticket “général”, je ne suis pas une lumière… au lieu de comprendre que c’était un type de classe, j’ai cru qu’on pouvait s’installer n’importe où. Anne-So et moi avons donc opté pour une banquette en hauteur que nous nous sommes partagées à deux. Le contrôleur en passant ne nous a rien dit… mais on sentait qu’on avait loupé un truc. On comprendra plus tard qu’en fait une banquette c’est une sleeper class ou rien, que souvent c’est complet et qu’à 9h c’est fini, on peut aussi rappeler qu’une banquette c’est pour une personne, sauf la journée où les banquettes du bas sont pour 3 personnes, celles du milieu sont repliées et celles du haut sont (en général) plutôt pour les bagages.

A savoir

Il existe 6 à 7 types de classes pour les trains en Inde :

AC1A : 1ère classe avec air conditionné

AC2A : 2ème classe avec air conditionné

AC3A : 3ème classe avec air conditionné

CC : sièges avec air-conditionné

SL : Sleeper class, les couchettes !!! C’est hyper pratique surtout pour les longs voyages et ce n’est pas cher. L’air conditionné ne nous manque pas vraiment, parce que fenêtres ouvertes il fait frais.

UR : Sans réservation, ce sont les places les moins chères et les moins confortables… pour l’instant vous l’aurez compris on a pas vraiment testé puisqu’on avait pas compris le concept.

Bref après une heure de train, nous voici à Agra.

train en inde

Nous arrivons et nous savons qu’il faut se tenir prêtes à négocier pour le tuktuk qui mène à l’auberge, on arrive devant le premier qui nous fait de l’oeil et on lui dit 200rp. pour nous déposer à l’auberge, il nous dit je vous le fais à 150. On se regarde… et on se demande si on a bien compris… il a baissé le prix ?! Mais rassurez-vous tout s’explique, à Agra, ils connaissent les touristes, ils vendent donc un vrai service. Il faut savoir aussi que 150 c’est plus de 3 fois ce que paye un indien.

Arrivées à nos auberges respectives, on se rend compte qu’on est à peine à 50m l’une de l’autre, on va dans un petit “café / restaurant” appelé le Good Vibes. Je dois vous avouer qu’on y a squatté tous nos repas ou presque… ambiance décontractée, nourriture très cheap mais bonne, bonne musique et surtout serveur trop cool.

” Do you have Wifi ?”

” We have everything you want here, here everything is possible, just don’t fight”

On fait la connaissance de Jaap, un hollandais qui passait pas là. On chill.

Agra, ville touristique

L’après-midi on décide de ressortir toutes les deux, on demande donc conseil au mec de notre auberge. Il nous explique que pour 600rp on peut avoir un tuktuk tout l’après-midi, qui nous emmènera où on veut et qui attendra qu’on visite chaque attraction. A ce moment on croit que c’est une affaire on est contentes. Il appelle finalement un ami qui s’occupera de nous. Seul souci, une fois le prix négocié que le driver fasse 2 monuments ou 8 ce sera le même prix. Donc vous vous doutez bien qu’il est bien plus intéressant pour lui d’en faire le moins possible.

Voilà donc qu’il commence à nous dire que tel monument et tel monument est nul, qu’il n’y a rien à voir là-bas… on finira par comprendre avec l’expérience qu’en fait son seul objectif est de limiter les kilomètres. Sur les 5 monuments qu’on voulait faire, on en fera 3, dont 2 étaient chers et nécessitaient le paiement d’un extra pour prendre des photos et 1 hyper décevant.

Nous visiterons aussi :

  • Le baby Taj : lieu magnifique mais on fait le tour en 10mn, ces 10mn vous sont facturées 200rp. + 25rp. si vous souhaitez prendre des photos.
  • Le fort d’Agra : une visite qui valait vraiment le coup, environ 1h30 pour découvrir les moindres recoins de ce lieu historique.
  • Le point de vue “Sunset” du Taj Mahal : échec total, cher amis ne dépensez pas votre argent pour ça. A nouveau pour 200 + 25 rp. vous avez la chance d’apercevoir au loin le Taj Mahal avec au premier plan : rien. Un grillage, une terre à l’abandon, la rivière Yamuna et du monde pour regarder ça, mieux encore le soleil ne se couche même pas du même côté, donc pour une photo il faudra utiliser le panorama. Je ne comprends pas… vraiment pas.
petit_taj
Le petit Taj
Le fort d'Agra
Le fort d’Agra
Le fort d'Agra
Le fort d’Agra

Mais on relativise cette vue du Taj Mahal de très loin sans vrai “sunset” parce qu’elle nous a permis de rencontrer Marwane. Marwane est canadien / marocain et on partagera 2 journées assez cool avec lui.

Si vous partez en Inde, règle n°1 : le tuktuk n’est pas votre ami, c’est un commercial. Oui il peut être sympa et cool, et ça fera de lui un bon professionnel pas votre ami, pas votre famille. Vous ne payez pas votre frère. On aurait pas idée de dire en France “c’est génial mon Uber m’a raconté pleins d’anecdotes c’est un vrai ami maintenant”

Notre chauffeur sent qu’on est énervées, et nous explique que demain il n’y a pas besoin de prendre un tuktuk pour aller au Taj Mahal qu’à pieds on est à peine à 10 – 15mn et que les tuktuks ne peuvent même pas stationner devant donc qu’ils nous lâcheront avant. (Je précise qu’il avait essayé avant de nous faire réserver avec lui pour le fameux Taj Mahal…)

Le Taj Mahal c’est beau

Pourquoi donner des titres hyper compliqués quand la vérité est simple. Le Taj Mahal est magnifique, surtout à 6h30 du matin, une ambiance particulière règne, le soleil se lève à peine sur Agra et c’est juste beau. On est avec Marwane et on est juste 3 accros à la photo. C’est à qui aura le plus beau cliché et c’est assez cool (oui… pour le côté spirituel on repassera). On y passera toute la matinée et ce fût un de nos meilleurs moments.

A savoir :

Le Taj Mahal a été construit à la demande d’un empereur moghol musulman, qui suite au décès d’une de ses épouses en couche, décida de faire ce mausolée en sa mémoire. La légende dit que c’était sa 3ème femme et favorite et que leur mariage était un mariage d’amour. On imagine quand on voit la beauté et la grandeur de sa tombe.

Après ça on tente de négocier des souvenirs, apparemment Marwane est un pro… bon cette fois c’est un échec. 😆 On repartira sans rien.

Chiller* c’est bien

Le reste de la journée on restera posés sur le rooftop (toit) de mon auberge. Ambiance vraiment relax qui fait du bien, on discute avec d’autres voyageurs, anglais, américains, allemands, espagnols… le californien joue de la guitare, je tire les cartes à qui veut et on traîne sur le net. Ça sent le paradis sur terre et cette journée est parfaite. Une petite tempête de poussière nous rappelle que nous sommes en Inde et on adore !

La veille j’ai rencontré Maria, ma voisine dans le dortoir, elle est espagnole. Elle était censée partir pour Jodhpur ce jour-là mais une mauvaise aventure lui est arrivée. Son chauffeur de tuktuk n’avait pas confiance et ne l’a pas laissée entrer dans le train de nuit, dangereux selon lui, parce que rempli seulement d’hommes. Il lui a tellement fait peur qu’elle n’a pas osé entrer dans le train et est revenue à l’auberge totalement dépitée. On lui a donc proposé de partir avec nous à Jaipur et de récupérer Jaipur en suivant, à 3 le train ça fait moins peur.

Le soir-même on dit au revoir à notre cher Marwane qui repart pour Delhi avant de rentrer au Canada. Il devait partir le soir même mais a décidé de reporter son départ au lendemain 🙂 adorable !

Et c’est parti pour Jaipur à 3. La suite au prochaine épisode !

Quoi tu n’as pas lu mon dernier article ? > Le voici <

A retenir :

  • Une étudiant étranger à de super prix pour les monuments : en moyenne 20rp. au lieu de 200rp. pour un étranger classique, c’est moins cher que le prix indien classique à 50rp.
  • Un tourdumondiste n’est pas un touriste comme les autres, sujet d’un prochain article
  • Les auberges c’est vraiment une ambiance différente, j’aime.

Pour lire tous mes articles sur l’Inde, c’est ici ! 

*Chiller : du verbe anglais “to chill”, se détendre, utilisé par les canadiens, les rappeurs et les gens cool.

Community Manager en sac à dos !

2 commentaires

Laisse un petit mot doux ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :